Un chercheur montréalais espère guérir le diabète

Quand il a reçu son diagnostic de diabète de type II, il y a quatre ans, Benoit Baril s’est fait dire que sa maladie était inguérissable. Aujourd’hui, il s’apprête à participer à une étude qui vise l’impensable : la rémission. Pour lui, il s’agit d’un espoir inattendu. Pour la santé publique, il pourrait s’agir d’une véritable révolution.

 

Lire la suite de l’article

%d blogueurs aiment cette page :